• Accueil
  • > Recherche : kimono pas cher kyoto

Résultats de la recherche pour ' kimono pas cher kyoto '

16 et 17 juillet 2008 : Gion matsuri à Kyoto

Le soir du 16 juillet nous nous faisons belles dans nos kimonos grâce à une japonaise du labo de Marie qui nous aide à mettre le obi (ceinture à nouer d’une façon très particulière pour que cela rende quelque chose). Arrivées à Kyoto, dépaysement total, la plupart des gens sont en kimonos, du bébé aux grands-parents et la foule est très compacte et a envahie toutes les grosses avenues qui mènent au temple Yasaka-jinja. L’atmosphère est très sympa, les gens semblent plus détendus, les rues sont éclairées de lanternes rouges et l’on peut apercevoir les chars qui feront une parade le lendemain. On se promène donc à travers la foule, en picorant dans les innombrables stands de plats les plus intriguants les uns que les autres. La soirée sera trop courte à cause des derniers trains qui sont aux alentours de minuit et en plus de ça plusieurs changements de lignes sont nécessaires pour retourner à Ikoma.

Le lendemain, la parade a lieu de 9h à 15h. On arrive donc vers 11h car on sait que les processions sont tellement lentes qu’on n’aura rien raté (juste peut-être une insolation). On suit donc le cortège depuis sa fin et en slalomant entre la foule on arrive à le remonter en entier. La musique et les cris des tireurs de chars rythment la procession. Les chars sont décorés de superbes tentures très colorées. Au bout de 2h, on bifurque naturellement vers le magasin de kimonos, au frais. Et là on ne peut pas s’empêcher d’être séduite par des yukatas (kimonos d’été). Le reste de la journée sera principalement dédié au shopping de souvenirs, aie aie ça fait mal au portefeuille.

 

5 juillet 2008 : Lac Biwa et Kyoto

Ce week-end devait être parfait, nous avions tout prévu et imprimé tous les itinéraires pour une fois. Le programme était de faire le tour du lac Biwa et de visiter les villages avoisinants et le lendemain d’aller à Amanoashidate, une des plus belles vues du Japon.

La première escale devait être Uji, petit village typique entre Nara et Kyoto. En fait, on s’est retrouvée directement à Kyoto sans savoir pourquoi et on a compris plus tard que l’on n’avait pas pris la bonne ligne de train (Kintetsu line) qui n’a pas exactement le même trajet que celle qui y mène (JR line). Les 2 lignes rejoignent Nara et Kyoto mais ne sont pas gérées par la même compagnie et donc ne passe pas dans les mêmes villes.

A Kyoto, notre matinée s’est résumée à faire toutes les agences de location de voiture, sous un soleil brûlant. Personne ne voulait nous louer de voiture (snif…) parce-qu’on n’avait pas réservé alors qu’on voyait leurs voitures disponibles sur le parking. Le plus énervant est le moment où les japonais doivent vous dire non mais ne savent pas comment l’annoncer (« non » n’est jamais dit clairement car perçu trop brutalement chez les japonais), on a donc eu droit à « attendez, ça va être un peu difficile.. » Au bout de plusieurs refus consécutifs, nous nous sommes résignées à prendre le train en direction de lac Biwa (le plus grand du Japon : 63km sur 23). Sous les conseils d’un bureau d’information de la gare de Kyoto, nous sommes descendu à l’arrêt Otsu pour prendre la direction de la côte ouest du lac (la plus belle). Erreur !! Cet arrêt permettait seulement de changer de train pour la côte est, nous avons donc du repartir en arrière…

Arrivée à la plage vers 15h . Le sable est caillouteux (on nous aurait menti ??) et l’eau pas si claire que ça, on peut quand même voir des petits poissons. On fait un plouf et lézarde puis la nuit tombe. La seule chance qu’on a eu est qu’il n’a pas plu et on a pu observer les étoiles dans un ciel très clair. Après quelques histoires de films d’horreur ou pas, on tente de s’endormir. Comme par hasard, pour bien terminer la journée, deux bandes de jeunes nous entouraient et ont eu la bonne idée de faire des feux d’artifice (c’était très agréable au début) toute la nuit !! On a aussi pu apprécier les cris stridents des japonaises, qui ont les voix les plus aigues que je connaisse. Le soleil se levant à 4h15, ça ne nous a pas laissé beaucoup d’heures de sommeil. Le point positif est que le lever de soleil sur le lac était magnifique.

5 juillet 2008 : Lac Biwa
Album : 5 juillet 2008 : Lac Biwa

16 images
Voir l'album

Nous sommes revenues (avec nos piqûres de moustiques) sur Kyoto vers 9h pour visiter deux temples sous une chaleur écrasante et désséchante. Nous avons d’abord visiter le temple de Sanjusangen-do qui se trouve à 15min à pied de la gare de Kyoto. Ce temple de 1164 est le plus long temple en bois du monde, à l’intérieur on a pu voir 1001 statues dorées de Kannon (la déesse de la miséricorde), c’était très beau. Evidemment les photos étaient interdites. Ensuite nous avons visité le temple Kodai-ji du côté du quartier de Gion. Il a été construit en 1606 et on peut y voir un beau jardin zen avec une promenade dans les hauteurs au milieu de bambou.

Les geishas étaient de sortie dans le quartier de Gion où nous nous sommes rafraichies dans un Starbucks (on en avait bien besoin, fait trop chaud à Kyoto !!). Requinquées, nous avons revu un allemand Julian et un français Timothé (présents à la fête de la musique) qui connaissaient un magasin de kimono. Et là… le bonheur, plein plein plein de kimonos plus beaux les uns que les autres et pas chers enfin pas tous mais en moyenne pas chers !! Nous avons donc fait les essayages et chacune est repartie avec son ensemble kimono et obi (ceinture qui tient le kimono). Retour à Ikoma de ce week-end rempli de surprises.

6 juillet 2008 : Temples à Kyoto
Album : 6 juillet 2008 : Temples à Kyoto
Sanjusangen-do, Kodai-ji et nous en kimono !!
18 images
Voir l'album

17 et 18 mai 2008 : Week-end à Kyoto

Dur de se lever pour le cours de japonais mais quand il faut, il faut ! Notre programme de l’aprem était un spectacle de geishas puis une cérémonie du thé et un repas avec une femme rencontrée à Sendai par Christelle et qui faisait la cérémonie du thé justement. En fait l’entrée à la cérémonie était de 5500 yen (plus de 30euros) donc on n’y a pas assisté. On est arrivé 1/2h avant le début du spectacle de geishas qui se déroulait dans le théâtre du quartier de Gion, il y avait déjà plein de monde notamment des femmes en kimono. Il restait des places à 2000 yen (12euros) mais on était placée tout en haut et sur la gauche donc notre champ de vision était restreint. Quoi qu’il en soit, le spectacle était beau avec de la musique, on n’a pas pu comprendre toute l’histoire par manque de traduction mais l’essentiel était là : des geishas en kimono qui dansaient gracieusement. Le spectacle a duré 1h. Ensuite, on a cherché un sento (bain public), ça ne fut pas une mince affaire car la devanture était semblable aux autres bâtiments et tout était écrit en japonais. L’entrée était de 500 yen et le sento tenu par 2 mamies qui ne parlaient pas un mot d’anglais. La pièce pour se changer ou plutôt se déshabiller était commune, nous n’avions même pas prévu de serviette ni de savons, on en a donc loué une pour chacune. Dans la pièce suivante se trouvait des bains de différentes températures de froid froid à chaud ou très chaud, des douches et un sauna. L’expérience a été unique et un peu déroutante au départ mais on s’habitue à être nue (heureusement ce n’est pas mixte) et à passer d’un bain à l’autre. Il y avait même un bain électrique qui apparemment sert à détendre les muscles, c’est comme une séance de kiné. En tout cas, après ça on était très détendue et surtout les estomacs gargouillaient.

On s’est fait un resto japonais de cuisine moderne je dirais : grande assiette mais pas grand chose dedans..

Ensuite notre objectif était de trouver un bar sympa où on pouvait danser ou une boîte. Sur les berges de la rivière Kamo-gawa il y avait pleins de musiciens et de cracheurs de feu et aussi beaucoup d’étrangers. Pour notre recherche de bar : comme la dernière fois, impossible de trouver quelque chose de potable, on est rentré dans 2 bars dont un cité sur le guide Michelin (Rub-a-dub) où il était censé y avoir de l’ambiance, et on a aussi cherché le Spanish Harlem Latin Club qui était fermé. Conclusion, ne suivez pas le guide Michelin !!! Au détour d’une rue on a rencontré 2 autrichiens eux aussi en quête d’un bar de plus de 10m², en plein désespoir on a donc fait tous les étages d’un immeuble (dont un étage où on nous a dit : « réservé au japonais ») pour découvrir un bar, le Twins, de 20m² qui, oh miracle, faisait karaoké !!!! On s’en est donc donné à cœur joie, on était seulement 2 groupes donc un coup c’était une chanson anglaise un coup une japonaise, on a même fait les chorégraphies qui allaient avec les chansons telles que la macarena….

Bref très bonne soirée, à 5h on s’est retrouvée sur les berges de la rivière Kamo-Gawa à admirer le lever du soleil sur Kyoto. Les seuls commerces d’ouverts étaient les supermarchés 24/24h et les fast-foods japonais, le petit déj a donc été bol de riz épicé, miam ! (quand on a vraiment faim on prend ce qu’on a)

17 mai 2008 : Journée à Kyoto
Album : 17 mai 2008 : Journée à Kyoto
Spectacle de geishas, sento et karaoké !!
13 images
Voir l'album

Pour dimanche on avait prévu d’aller voir un défilé de bateau sur la rivière Oi avec des personnes costumés de l’ère Heian, le mifune matsuri. On en a donc profité pour visiter les temples de ce côté de la ville comme Daikakuji qui a un parc avec un étang magnifique et Tenryuji qui a de très beaux jardins japonais, on se croirait en pleine nature au milieu de la ville, c’est très paisible et reposant. Le point noir est que l’entrée au parc et aux temples est payante, environ 500 yen (3 euros) à chaque fois. Pour le mifune matsuri ça a été assez comique car on a vu les bateaux de loin sur la rivière mais ils n’ont jamais bougé alors que sur le guide il était indiqué qu’ils descendaient la rivière. On a demandé à plusieurs personnes mais ils semblaient être aussi perdus que nous. On n’a donc finalement pas vu grand chose, mais la visite des parcs totalement imprévue a été une belle compensation.

18 mai 2008 : Mifune Matsuri à Kyoto
Album : 18 mai 2008 : Mifune Matsuri à Kyoto
Défilé de bateaux décorés
41 images
Voir l'album

12


Le Grand Turc |
Rénovation du Riad Zitouna ... |
Stage en Irlande |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Bienvenue dans le nord !
| London State Of Mind
| C'est parti pour Tahiti !!!