Archives pour la catégorie Visite d’Osaka

25 juillet 2008 : Tenjin matsuri à Osaka

Festival à Osaka. La procession se passe dans l’après-midi, mais on ne vient que le soir pour voir le hanabi (feu d’artifice). Impossible d’être placé correctement pour voir le feu d’artifice en entier, la meilleure place serait le toit des immeubles ou les hélicos qui survolent la ville. Le feu d’artifice est plus imposant qu’à Nagoya et dure 2h avec des bruits assourdissants mais et moins subtils. Cette-fois ci on est entourée de yukata de Shinsaibashi (look des jeunes extravagants), on ressent l’influence de la mode d’Osaka. On se nourrit grâce aux stands disposés à cet effet le long de la rivière d’où l’on peut voir passer les bateaux de la procession. Au menu : galette inconnue, surmontée de céréale et d’un oeuf au plat, accompagné de mayo ; pas mauvais.

Pour la fin de soirée, on décide de sortir une dernière fois toutes ensembles et c’est l’occasion pour Naoko (fille de mon labo) de tester les boites. Direction Namba pour aller au Pure. L’entrée est de 2000yen (12euros) et les cocktails sont à volonté. la musique n’est pas exceptionnelle, hiphop pur et dur, mais on arrive à s’amuser avec des japonaises qui bizarrement sont moins coincées que d’habitude. Petite recommandation, ne pas oublier les boules quies la musique étant très très forte.

14 juin 2008 : Taue matsuri à Osaka

Festival de la plantation du riz. Toujours aussi bien organisées, on décolle tôt (7h30-8h) dans le but d’arriver pour le début de ce festival qui est censé commencer à 9h. Arrivées sur place, on découvre un superbe temple (qui a dit qu’il n’y avait rien à visiter à Osaka ?..) qui s’appelle Sumiyoshi. Bon, on trouve bizarre qu’il n’y ait pas grand monde, alors on demande à des papys qui entretiennent le temple. Eheh, le festival commence à 13h, comme c’est bien de se lever pour rien…Le pire c’est que Christelle et Marie on rendez-vous à 14h chez le tatoueur. On passe donc notre matinée à comater sur le banc d’un jardin rempli de promeneurs de chien qui nous fixent comme si on venait d’une autre planète. Oui on est humaine, non on n’est pas japonaise. On se sépare donc après un petit saut au fastfood japonais (hamburger cette fois ci). Je me transforme donc en reporter l’espace d’une après-midi, équipée de deux appareils photos et de mes grandes jambes (utiles quand on sait que les japonais sont petits mais se promènent avec leur ombrelle de 3m de haut).

Le défilé était très sympa, en musique et tout en couleur. D’abord, j’ai admiré comment un boeuf pouvait « labourer? » une rizière. Ensuite les prêtres et les planteurs ont prié les dieux et finalement plusieurs groupes ont défilé : les guerriers, les filles en kimono,… Les photos parlent plus que n’importe quelles explications.

14 juin 2008 : Festival de la plantation du riz
Album : 14 juin 2008 : Festival de la plantation du riz
Grande roue et aquarium à Osaka
57 images
Voir l'album

Après avoir rejoint les filles à Shinsaibashi, notre quartier préféré, on est allée faire la grande roue d’Osaka (la plus grande du monde, tout est le plus … du Japon ou du monde ici !!) et surtout l’aquarium qui est en bord de mer et tout en profondeur. On tourne autour d’un énorme cylindre pour voir entre autre un requin baleine, une raie manta, des phoques, des pingouins, des méduses…

Prochainement, vous verrez nos fabuleuses photos des purikura, photomaton délirant dans lequel on peut retoucher les photos à la mode japonaise. On commence à les accumuler, ce sont des petits stickers, à mettre sur les téléphones ou ailleurs.

8 juin 2008 : Château d’Osaka

Enfin au programme, la visite du seul monument à voir à Osaka, le château !! Afin d’accéder au château, on rentre dans un parc plutôt grand au milieu des tours d’immeuble, le dépaysement est total. On se promène donc dans les jardins jusqu’à l’entrée d’une enceinte toute en pierre construite avec des blocs de roches énormes et posés là, on se demande comment certains murs tiennent vu l’empilement anarchique des différents blocs. A force de flanêr dans les jardins, on a bien failli ne pas pouvoir visiter le château, la dernière admission étant à 16h30 (l’entrée est de 600yen= 3.60euros), décidément on ne se fait pas aux horaires japonais ! A l’intérieur, plusieurs expositions expliquent la construction du château et son évolution historique et au 8ième étage on accède à une terrasse ouverte qui permet d’avoir une super vue sur Osaka malgré le brouillard ou la pollution. Au fait, le château ne ressemble pas à un château au sens européen du terme mais plutôt à un temple japonais.

08 juin 2008 : Château dOsaka
Album : 08 juin 2008 : Château d'Osaka

31 images
Voir l'album

Après cette visite culturelle, on se replonge dans la folie du quartier de Shinsaibashi pour retrouver le salon de tatouage. Même de jour, on voit toutes les tenues et toutes les couleurs de cheveux et chaque magasin à sa propre sono ce qui donne une ambiance très bruyante et très diversifiée. Définitivement, ce quartier est un des plus vivants.

12


Le Grand Turc |
Rénovation du Riad Zitouna ... |
Stage en Irlande |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Bienvenue dans le nord !
| London State Of Mind
| C'est parti pour Tahiti !!!