Archives pour la catégorie Visite de Nara

26 juillet 2008 : Horyu-ji temple

Samedi, réveil difficile après 5h de sommeil et motivation entamée par la chaleur étouffante. Nous partons en train pour un temple à 10km du centre de Nara qui est classé au patrimoine de l’unesco et fait des plus vieux bâtiments en bois du monde.

L’ensemble fait penser à un monastère, entouré d’une promenade couverte et le sol est composé de sable entre chaque bâtiment. En plein milieu de l’enceinte, il y a une pagode de 32m à 5 étages datant du 7ième siècle qui abrite des statues en terre cuite qui représente des divinités entrant dans le nirvana, par exemple.

Bref, temple à faire ! La seule chose désagréable a été la très très très forte chaleur, on ne comprend toujours pas comment font les japonais pour être en pantalon et manche longue par 40°C (une des raisons est qu’ils ne veulent pas bronzer) alors que, nous, on est obligée de s’arrêter toutes les 10min pour boire et se mettre à l’ombre. Décidément, on ne s’y habituera pas à cette chaleur humide.

 

21 juin 2008 : Temples de Nara

A force de courir à droite à gauche le week-end, on ne profite pas assez de la beauté de Nara. On part donc au petit matin au temple de Muroji, perdu dans la montagne, ou plutôt les monts. Après quelques centaines de marches sous la chaleur et l’humidité (pas besoin de faire de sport pour transpirer), nous avons atteint le temple en bois. On ne sait pas trop comment il tient, il est comme sur piloti et on se demande comment ils ont fait pour construire ça là en pleine forêt. En tout cas le cadre est ressourçant et très calme, à part comme d’habitude nos paparazzis personnels qui nous mitraillent avec autorisation bien sûr, et oui apparemment les étrangers sont rares au Kansai.

En début d’après-midi, nous filons vers le temple Kasuga taisha, je rappelle que les temples ferment à 16-17h ce qui ne laissent pas beaucoup de marge pour les visites. En arrivant à la gare de Nara, on se rend compte que c’est le déluge dehors et on opte donc pour la solution taxi, on arrive à être mouillé le temps de monter dans le taxi…Ce qui est pratique ici c’est que les taxis ne sont vraiment pas chers, surtout qu’on est au minimum trois à le prendre, c’est donc avantageux pour nous. Et puis ça vaut le détour, dans tous les taxis on trouve des charmes, les chauffeurs ont des gants blancs et les sièges sont revêtus de sorte de naperons blancs. Le temple Kasuga est connu pour ses lanternes en pierre, il y en a tous les 100m et elles sont allumées lors d’un festival. Là encore nous avons eu droit à la photo souvenir avec les écoliers, ou lycéens plutôt, japonais qui apprenaient l’anglais et avaient pour mission de nous déballer quelques phrases de base et de recueillir nos signatures. Et oui on est des stars au Japon maintenant, photos, signatures…

21 juin 2008 : Temples à Nara
Album : 21 juin 2008 : Temples à Nara
Muroji et Kasuga Taisha
45 images
Voir l'album

La soirée a commencé par un petit bar dans Shinsaibashi pour la fête de la musique, organisée par l’association Bonjour Kansai. Très sympa, on a pu avoir des sandwichs fromage, cornichons, moutarde,… On a rencontré pleins de japonais sympas qui apprennent le français et des français plus ou moins sympas suivant la largeur de leur égo. On est ensuite sortie avec les jeunes du bar au Onzième, club on ne sait toujours pas si gay ou pas. Nos soupçons se sont fortement renforcés quand nous avons vu arriver sur les podiums des gars en mini-string (dsl pas de photos car appareil au vestiaire) faisant des clins d’oeil au gars de la boîte… En tout cas c’était bien caricatural et on s’est bien marrée. On a fini au McDo du coin pour attendre, à l’abris de la pluie, l’heure d’ouverture du métro (5h15).

7 juin 2008 : Ballade dans Nara

Après notre cours de japonais et, pour Marie un match de soft ball (sofuto bole en japonais) car fervente supportrice de l’équipe de son labo, pour nous du TER (mémoire que l’on a à rendre le 19 juin, dur dur…), nous sommes allées nous promener dans un des vieux quartiers de Nara, Naramachi.  C’est aussi un des quartiers commerçant avec des galleries et des petites rues piétonnes sympathiques bordées par des maisons traditionelles.  Au détour d’une rue, nous n’avons pas résisté à nous approcher près d’une jeune femme portant un magnifique kimono, on suppose que c’était son mariage puisque tout le monde était très bien habillé et elle particulièrement. Elle se faisait prendre en photo et une japonaise qui avait remarqué notre présence (même de loin on ne passe pas inaperçue…) nous a invité à nous approcher pour la prendre en photo nous aussi !!!

A 19h pétante (on est arrivée avant les japonais pour une fois), on avait rendez-vous avec 4 étudiants du labo de Christelle dans un isakaya, sorte de restaurant-bar, pour manger. On a laissée le choix aux japonais pour commander les plats car la carte n’était pas en anglais. On a eu droit à de la salade avec tomates et purée de pommes de terre, des brochettes de poulet, de peau de poulet et d’os de poulet, pas de gaspillage ! On a aussi goûtée des aubergines fries dans un sauce au soja et des morceaux de porc grillés par nos soins sur un mini-grill portatif, une pizza et bien sûr des poulpes épicés. Le tout accompagné de quelques cocktails ou téquila paf pour certains. Petit remarque, la bière japonaise contient moins d’alcool que notre cidre, ce qui n’est pas fait pour arranger notre réputation « d’alcoolique » surtout qu’on leur a précisé que même les enfants en buvaient, on n’est pas des petits joueurs nous !

12


Le Grand Turc |
Rénovation du Riad Zitouna ... |
Stage en Irlande |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Bienvenue dans le nord !
| London State Of Mind
| C'est parti pour Tahiti !!!